Shizuoka Music's School

Bienvenue dans l'école de musique de Shizuoka
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Repos [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeLun 14 Avr - 20:48

....Tic Tac...Tic Tac...Tic Tac...



Le tic tac de la montre de Sayuri se faisait entendre dans toute la classe vu que le professeur parlait si bas que c'était à peine audible. Aucun élève n'écoutait, même pas Sayu pour une fois. Les cours d'histoires n'étaient pas aussi attrayant qu'elle l'aurait imaginé. C'était à peine si les élèves ne dormaient pas, enfin ceux du fond, si. La jeune japonaise quant à elle, elle avait son menton posé sur la paume de ses deux mains. Son regard était fixé sur le professeur de petite taille qui se baladait entre les rangs, un livre à la main, dictant un texte que seul lui en savait le contenu. Après une bonne heure de 'Tic Tac', la sonnerie retentit enfin. Tous les élèves échappèrent en coeur un soupire de soulagement, prirent leurs affaires et sortirent de la salle de classe à pas rapides. La jeune étudiante profita du vide de la classe pour questionner le petit homme qui se faisait nommé Professeur sur la leçon du jour car elle n'avait soit disant pas très bien comprit, elle ne voulait pas le vexer en lui expliquant qu'elle n'avait rien entendu de se qu'il disait.

Le professeur lui fit un sptich de 15 minutes sur la leçon d'aujourd'hui et lui fit la morale en lui disant clairement : Qu'il faut bien écouter en classe ! Sayuri n'osa pas lui avouer se qu'elle avait sur le coeur de peur de le vexer donc ne fit qu'aquiesser d'un signe de tête pour ensuite partir aussi rapidement qu'elle était venue. La jeune femme se dirigea vers les toilettes pour filles en espérant qu'il n'y ai pas grand monde devant le miroire pour se recoiffer. Elle ressemblait de très près à un hérisson avec ses cheveux bruns en 'pétard', son visage à moitier endormit par le cours soporiphique d'histoire. Ils ne devraient pas enguager des prof' pareille ! Dès qu'on les écoute, il y a les paupières qui glissent comme du savon mouillé.
Sayuri arriva donc devant la porte des toilettes, c'est bon, il n'y avait ni gloussement, ni pillaillement de filles. Elle ouvrit la porte puis se plaça devant le grand miroire puis sortit de son sac un peigne et une mini trousse à maquillage, eh oui ! La petite Sayu est prévoyante ! La jeune étudiante mit une bonne demis heure pour se refaire une beauté, remettre les plits de sa jupes, remettre le col de son chemisier puis rangea ses affaires dans son sac. La japonaise tourna les talons, sortit des toilettes pour aller se reposer au jardin publique, un endrois très agréable ainsi que très reposant lorsque l'on ne cherche que le calme. De temps en temps il y a de l'ambiance donc il est difficile de s'y reposer mais ce n'est pas grave. Sayuri priait juste pour qu'il n'y ai pas de monde.

Allongée sur l'herbe bien fraîche, sa valise à coté d'elle, et le soleil lui rechauffant délicieusement la peau, Sayuri avait sortit un livre. Il n'y avait pas grand monde à l'endrois où elle se trouvait, se qui était bien d'ailleurs. Le jolie japonaise ne s'était encore fait accosté par personne. En faite, il n'y avait encore pas beaucoup de monde qui la connaissait, un avantage qui ne durerait pas longtemps.

-Soupire-

[Sayuri]-...Ah ! Sa fait du bien d'être au calme...

La jeune étudiante ferma son bouquin dans son sac. Celui-ci racontait la vie d'une coréenne qui avait du mal à se faire accepter par ses amis car elle aimait l'un d'eux qui lui l'ignorait complètement. C'est une histoire bien triste car vers le milieu, juste un peu avant la dernière page qu'elle avait lut, le frère de l'héroine principale meurt dans un accident de voiture. Sayhuri sortit de la grosse valise qu'elle avait apporté avec elle sa guitare puis se mise à jouer un petit air pour faire passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeLun 14 Avr - 23:31

Une nouvelle journée de cours venait enfin de s'achevée, un soulagement pour Naoki qui ne voyait aucun interet à suivre les cours du genre mathématiques, Japonais et encore moin Anglais ou français. Là il sortait d'un cours de SVT, une matiére qui plaisait particuliérement à sa mère mais pas à Naoki, de toute façon lui à part la musique il n'ya aucune matiére qui l'interesse, cependant il arrive à avoir des résultats convenable, en même temps il n'est pas bavard du tout en cours et quand il n'a rien de plus interessant à faire il écoute le professeur.

Bref, la journée se termine et Naoki a bien envie d'allez se balader un peu et de trouver un endroit calme pour jouer à la DS, il pourrait allez dans sa chambre mais l'idée ne le tente pas du tout il préfére sortir, il se dirige quand même vers sa chambre pour prendre ses affaires. Une fois dans la piéce il se dirige vers son lit et prend dans le meuble de chevet, la petite console achetée avec toutes ses économies. Il la met dans son sac à bandouliere accompagnée de son téléphone portable et d'une bouteille, qu'il va remplire d'eau dans la salle de bain, il verifie d'avoir pris ses jeux, parce qu'avoir la console sans jeux ça ne sert à rien, puis il part, sans même se changer ou se recoiffé, ça n'a aucune importance pour lui, en plus la journée de cours ne l'avait pas décoiffé, il avait toujours les cheveux lissés et puis pas la peine de se changer, il n'avait pas fait suffisament d'effort dans la journée pour être sale, alors il part, ses habits "Sex Pot Revenge" sur le dos.

Il traverse à pas rapide les couloirs du lycée, puis arrive dans la cours, il y'a trop de monde, pas moyen d'être tranquille par ici, il décide alors de sortir du lycée, pour se rendre en ville, il marche plusieurs minutes avant de se trouver devant un parc, il n'y a quasiment personne dedans, juste une fille qui joue de la guitare et d'autres personnes qui n'ont pas attiré l'attention du jeune homme. Enfin la jeune fille à la guitare ne l'attira que quelques secondes et uniquement grâce à la guitare.

Quoi qu'il en sois Naoki avança et s'arrêta dans un coin tranquille non loin de cette jeune fille en question, il commence à jouer tranquillement quand soudain un type louche l'accoste :

Type louche : Hey file ton frique !
Naoki : Qu'est-ce tu dis ?
Type louche : J't'ai dis de me filer ton frique connard !
Naoki : J'ai pas d'argent sur moi, alors casse toi du con !
Type louche : File la console alors !
Naoki : Tu rêves mon gars !!!

On ne touche pas à la console de Naoki ! Ca c'est un sujet blessant pour le jeune homme, c'est qu'il y tient à cette petite machine noire lui permettant de se distraire ! Naoki commence donc à s'enerver, il range la console dans son sac puis se lève et regarde de son regard noir la racaille.

Naoki : Casse toi !
Type louche : Quoi ? Comment qu'tu cause toi ? Tu te prends pour qui ?
Naoki : Arrête de jacasser tu me gonfle !

Le type louche s'énérve et frappe Naoki en pleine lévre, par conséquent, le jeune homme saigne de la lèvre (Logique!). Le taux de colère de Naoki explose, il lui redonne son coup, la racaille lui donne un coup de poing dans le ventre puis se casse en courant.
Naoki tombe à la renverse puis s'éxclame :

Naoki : HEY DU CON LA JOIE RAMENE TA SALE TRONCHE QUE JE L'EXPLOSE !!!!

Trop tard la racaille à déjà tracé son chemin et Naoki, assis par terre sur les fesse, la lèvre ensanglantée à briser le silence si paisible qui regnait dans le parc, mais au moin il a sauvé sa precieuse console .
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeMar 15 Avr - 12:04

Les doigts de Sayu glissaient sur les cordes, laissant s'échapper quelques délicieuses notes au hazard puis une mélodie se fit entendre. C'était toujours agréable d'être dehoirs au calme, jouer de la guitare et ne se faire embêter par rien d'autre que les petits bruits extérieurs. Qu'est-ce que la jeune étudiante aimait sa guitare, plus que tout ! Se fut son père qui lui avait acheté un jour, plus précisément le jour de ses 6 ans, avant de lui annonçer que le lendemain elle aurait son premier cours. Etait-il devin ? Savait-il qu'à cet âge elle aimait déjà la guitare ? Peut être avait-il remarqué l'avidité avec laquelle elle regardait tous ces groupes à la télévision, qu'elle les enviait pour leur talent et leurs instruments. Depuis toute petite, la passion de Sayuri est la musique sous toutes les formes, autant du classique que du métal. Elle n'a pas de préférance en particulier. C'était peut être alors normal qu'elle aimait sa guitare car elle revoyait en elle l'image de son père trompé, il lui manquait tellement. Il faut dire que sa fait quelques mois qu'elle n'avait pas entendu parlé de lui ne serait-ce que pour le revoir mais bon, pour l'instant elle ne savait rien.

Conscentrée dans sa musique, les yeux rivés vers les cordes tendues de sa guitare, la jeune japonaise ne se rendit pas tout de suite compte de l'arrivée d'un nouveau venu sur ce lieu calme et silencieux. Sayu levait de temps en temps les yeux de sa guitare, quand soudain, un jeune homme qui ne semblait pas être beaucoup plus âgé qu'elle c'était assis non loin de l'endois où elle se trouvait. Celui-ci jouait d'un jeu électronique, il n'avait pas l'air géné par sa musique donc Sayuri ne se géna pas pour continuer son morceau. Puis, quelqu'un se rajouta. Un type étrange demandait de l'argent, ou plutôt du 'frique' au nouveau venu. Bien sûr, le jeune homme ne se laissait pas faire, n'hésitant pas à répondre sèchement au gas bizard sans se retenir. Ensuite, le type louche demanda sa console au lieu de l'argent qu'il n'avait pas. A la fin, ça se termina en mini combat improvisé. Sayu s'arrêta brusquement de jouer puis courut vers le nouveau venu, au même moment le type louche s'enfuit à toutes jambes. Le jeune homme c'était fait frappé du même qu'il avait frappé l'autre homme. La jeune japonaise posa sa guitare à coté d'elle puis sortit un mouchoir propre et le tandis gentillement au garçon en esquissant un sourire amical.

[Sayuri]-...Hey ! Sa va ? Rien de cassé ?

La jeune femme n'ajouta rien, elle remarquait que le jeune homme en face d'elle n'avait pas l'air faible, plutôt brute comme mec ainsi qu'un peu mal poli mais bon, Sayu s'en fichait. Le sourire de Sayuri n'était toujours pas partit, elle trouvait ça étrange que deux mecs se battent pour une console, mais bon, c'était de leur âge après tout (^-^) La Kyoshi vit que le jeune homme ne prenait pas son mouchoir alors elle lui essuya elle même sa lèvre ensanglanté, est-ce qu'il ne le prenait pas car c'était macho ? Sayuri finit de lui essuyer la lèvre puis jeta le mouchoir dans une poubelle non loin puis revint près du rebelle. Lui répétant la même question qu'elle lui avait auparavant posé.

[Sayuri]-Alors ? Sa va ? Tu ne dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeMer 16 Avr - 18:14

Naoki était toujours assis par terre, énérvé par ce mec qui s'était barré en courant juste après avoir frappé Naoki, quel réaction stupide et immature aussi, quand on cherche la merde il ne faut pas se barrer avant de l'avoir complétement trouvée, fuire un combat c'était une réaction lâche aux yeux de Naoki. Lui, même s'il est quasiment sûr de se faire exploser la tronche, il n'abandonerai pas. Quand on est impliqué dans un combat, il ne faut pas fuire, voilà quelque chose que Naoki considére comme une véritable responsabilité, lui qui habituellement évite les responsabilités qu'on a dans un couple ou les responsabilités qu'il déclare futile, celle ci il la respecte vraiment !

Soudain il entendit une voix, celle d'une jeune fille, il la regarda de son regard froid comme la glaçe, regard avec lequel il regardait tout le monde, elle lui tendit un mouchoir, mais le garçon ne le pris pas, il n'avait pas besoin qu'on l'aide, il s'en foutait de saigner et d'avoir mal, ce qui ne tue pas rend plus fort non ? Alors tant que ces blessures ne le tuent pas, elles peuvent ne pas être soignée ça ne le derangera pas.

La jeune fille pris alors l'initiative de lui essuyer elle même la lèvre, mais de quoi elle se mêle celle là ? Il n'avait pas besoin d'aide ! Enfin, ça parrait évident quand on voit quelqu'un qui pisse le sang de la lèvre, qui est par terre on a jamais envie d'allez le voir pour lui venir en aide ! C'est bien là la façon dont Naoki voyait les choses, mais les autres personne ne les voyaient pas forcément du même oeil.

La jeune fille repartit et jeta son mouchoir à la poubelle. Naoki soupira quand il vit qu'elle revenait à la charge, elle demanda encore une fois si sa allez. Mais oui ça allez enfin ! Il n'est pas en sucre ! Pas la peine de s'inquiéter, Naoki à horreur qu'on s'inquiéte pour lui, il ressent ça comme de la pitié et il ne veut pas que les gens aient pitié de lui ! Habituellement il n'était pas le genre de mec qui inspirait la pitié non ? Alors même avec la lèvre ensanglantée il ne devait pas inspirer la pitier, voici encore comment le jeune homme voit les choses, d'un regard noir et glaçial bien entendu.

{Naoki} Oui ca va. Sache que je ne dis jamais rien !

Phrase plutôt pertinente ! C'était bien s'il se rendait compte qu'il était associable, froid, limite detestable, on pouvait alors penser qu'il finirait par faire des efforts pour changer, mais en fait non, au défaut de deranger les autres personnes lui ça ne le génait pas la moin du monde, tant pis pour les autres, du moment que ça lui convient à lui. Naoki egoiste ? Sans doute un peu, mais la principale raison de cette pensée c'était surtout qu'il n'en avait que faire du regard que les autres lui portait, il s'en foutait qu'on le deteste, il se portait très bien même méprisé par les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeMer 16 Avr - 20:11

[Naoki] Oui ca va. Sache que je ne dis jamais rien !

Sayuri fut étonnée par le regard qu'il lui jetait. Pourtant, se n'était pas elle qui l'vait frappé. En plus, son tons sec et froid comme son regard lui disait du'une certaine manière d'aller voir ailleurs. Ok, peut être n'aimait-il pas la compagnie, mais est-ce normal de traiter les gens comme ça ? Enfin bon, il était surment gay mais se n'était pas une raison pour être comme ça non plus. La jeune japonaise qui voyait toujours les gens gentilles, adorables et polies, là, elle voyait un tout autre spécimen d'homme rebelle. La jeune étudiante se redressa puis regarda un instant le jeune rebelle en face d'elle sans rien dire et esquissa un autre sourire. Celui là, on ne peut surment pas le prendre avec des baguettes, se disait-elle. Il est aussi gentille qu'un essain d'abeilles tueuses mais peut être qu'au fond il pouvait être agréable ? M'enfin bon, il ne faut pas tirer de conclusion attive, il ne voulait pas parler ? Soit ! Eh bien elle ne lui parlerait pas ! La Kyoshi inclina légèrement sa tête en avant puis recula un peu. Elle lui dit d'une voix décontractée.

[Sayuri]-Ok ! Contente que tu ailles mieu. Bon ba vu que tu es occupé...Je vais te laisser vu que tu n'aimes pas parler, je vais te laisser...

La Kyoshi salua d'un signe de main le rebelle pour ensuite s'en aller. Elle ne jeta plus un seul regard au jeune homme qui ne semblait pas apprécier la présence de qui que se soit. La jeune étudiante se ballada pendant un moment dans le jardin publique, rencontrant de temps en temps deux ou trois personnes sur son chemin mais sans plus, aujourd'hui, il semblerait que personne n'ai envie de se ballader. Sayuri s'assise sur un banc qu'elle aperçut pendant sa petite ballade, sortit la guitare de sa boîte puis continua de jouer comme si ne rien ne c'était passé. La japonaise joua quelques notes pour voir si sa guitare avait le même sons qu'auparavant, que rien ne se soit déréglé puis entama un petit air de musique gaie. L'ennui s'installa dans l'esprit de la Kyoshi, elle arrêta de jouer, rangea soignement sa guitare dans la grosse valise noir puis sortit de son petit sac personnel un mp4 qu'elle alluma en mettant en même temps les écouteurs sur les oreilles. Sayu observait les arbres en écoutant la musique. Elle aimait se sentiment de calme, paisibilité et de satisfaction. Soudain, son portable vibra dans sa poche, elle le sortit et regarda l'écran.

Shishimaru a écrit:

Salut Sayuri,
n'oublie pas que tu dois voir maman se soir, elle doit te parler de quelque chose d'important apparament enfin moi j'en sais rien donc ne me pose pas la question car je ne saurais pas quoi te répondre.
Bonne journée,
ton demi frère,
Shishimaru.

Sayuri soupira. C'était rare que son demi frère lui envoyait un message. D'habitude c'était pour aider sa mère à faire quelque chose qu'aucun des deux n'arrivaient mais là c'était pour lui parler ? De quelque chose d'important qui plus est. Surment de ses études, Mme Kyoshi aimait être au courant de tout se qui se passait et détestait que Sayu ait de mauvais résultats. Hélas, elle n'aimait pas savoir que sa fille préfère s'occuper de sa guitare que de ses études, il leur arrive de s'engueuler mais pas longtemps. La jeune japonaise rangea son portable puis remit sa musique sur les oreilles, repensant à sa rencontre avec le jeune homme antipatique qui ne l'avait même pas remercié. Ah ! C'est un cas spécial ! Mais bon, il est comme ça et on ne peut rien faire. Mais Sayuri aurait bien voulut lui parler un peu, hélas celui là ne semblait pas du même avis...
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeMer 16 Avr - 22:01

Naoki resta toujours semblable, le même regard, la même expression sur le visage, c'était sans doute le seul moyen de faire partir cette fille, elle aussi restait toujours pareil, elle souriait, on a pas idée de sourire quand quelqu'un vous regarde comme ça, pensa le jeune garçon, enfin bon chacun et comme il est, cette fille devait sans doute être l'extréme contraire de Naoki, souriante, aimable, gentille, peut être bavarde, tout ce que Naoki n'est pas. La technique du regard noir fini par marcher, la jeune fille annonce qu'elle va partir.

{Naoki} Bye ...

Il aurait la remercier se dit il, mais la remercier de quoi ? D'avoir eu pitié de lui, d'avoir pus penser qu'il était faible ? Au fond c'était sans doute par gentilesse, mais voilà une chose que Naoki ne peut pas comprendre, ou ne veut pas comprendre, enfin quoi qu'il en soit il l'avait saluée avant qu'elle ne parte c'était déjà pas mal, il ne faut pas trop lui en demander à ce jeune homme !

Il regarda la jeune fille, elle se baladait dans le parc, elle finit par s'asseoir sur un banc et ressortit sa guitare jouant un air joyeux qui parvenait jusqu'aux oreilles de Naoki, ce n'était pas vraiment son genre de musique, mais jouée à la guitare Naoki trouvait que cette mélodie était agréable, ce qui n'aurait sans doute pas était le cas si elle avait été jouée au piano.

Elle finit par arrêter ce qui mine de rien déçu le jeune homme, mais il n'allait pas allez lui dire de continuer, donc il sortit son petit mp3 de son sac et se mit à écouter, ce qu'il appelait la vraie musique, c'est à dire, du rock, du visual, du hardrock. Il mit un morceau bien bourreau et ce à fond, puis il s'allongea sur l'herbe, la tête sur son sac.

Il ferma les yeux pour penser à plusieurs choses, dont cette guitariste, il se dit qu'elle était peut être à l'école de musique elle aussi, si jamais il avait bien voullu se taper la papote il aurait pu lui demander, après tout, parler n'est pas vraiment un problème pour lui, du moment qu'il trouve quoi dire, la chose qui le derange le plus c'est de devoir parler de lui, et souvent quand on rencontre quelqu'un on se voit dans l'obligation de se présenter et donc de parler de soit. C'est sans doute pour cette raison que Naoki c'est renfermer sur lui même, refusant de faire de nouvelle rencontre, mais là il abusait un peu, au collège il avait des amis, enfin un ami, alors pourquoi pas ici ? Après tout pour rencontré quelqu'un on est pas obligé de tout lui dire sur soit, voyons Naoki reagit ! Tu va pas rester toujours tout seul!

Mais s'il est bien seul, à quoi bon rencontrer des gens, il va très bien, il ne s'ennuit pas et en plus, alors dites moi pourquoi il aurait besoin d'ami ? Mieux vaut être seul que mal accompagné ! En plus même l'amitier demande des responsabilités. Si vous n'êtes jamais disponible quand les gens que vous apellait amis sa risque de créé des soucis, des embrouilles et au final vous vous retrouverez seul, alors à quoi bon ? Naoki lui ne serai sans doute jamais disponible pour les gens qui ont besoin de lui, il n'est pas du genre reconfortant, il n'est pas le genre de mec qui "arrange des coup", il n'est pas non plus du genre à sortir en bande. Conclusion il n'est pas sociable, que voulez on ne change pas les gens. Naoki est ainsi aujourd'hui il le sera demain et encore après.

Mais en réfléchissant bien on ne lui demande pas de devenir le meilleur ami de quelqu'un alors il devrait quand même faire des efforts, c'est bien de ne pas être seul, et vous savez s'il se liait d'amitier avec quelqu'un il finirait peut être par s'ouvrir, celà prendrait bien du temps mais il finirait par y arriver ...

Est-ce que c'est ça qu'il veut ? On pourrait dire non comme on pourrait dire oui, il est telment mysterieux que lui même il ne sait pas ce qu'il veut, alors à quoi bon se poser toute ses questions ? Elles génent vraiment Naoki ces questions à la con ! En plus elles gâchent toute la magnifique musique qu'il écoute, il n'arrive plus à se concentrer avec tout ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeMer 16 Avr - 23:53

La joie et la bonne humeur de la jeune japonaise c'étaient évaporées de son visage comme un message dans le sable s'efface lorsque le vent passe. Son sourire radieux qui exibait sa belle dentition c'était caché derrière cette mine un peu triste. Mais pourquoi était-elle triste ? Peut être car elle aurait tellement espérer se faire un nouvel ami ? Eh oui ! La Kyoshi en était certaine, si ce type trainerait avec quelqu'un avec qui il s'entend bien, il s'ouvrirait aux gens, s'en était presque certain ! En tout cas, Sayuri aurait bien voulut lui parler mais elle savait que sa présence était de trop, qu'il l'enverrait ballader en moin de deux. Elle savait ça depuis qu'il l'avait regardé de son regard noir, glacial pour tout dire ! La seule personne qui l'avait regardé comme ça était une fille dans son ancienne école, elle l'avait rabaissé en lui disant qu'elle serait beaucoup plus belle avec le nez en moin. La pauvre, celle-ci avait un nez aussi gros qu'une patate mais elle l'avait bien mérité, elle était méchante avec tout le monde, il fallait bien que quelqu'un d'assez courageux la remette à sa place, non ? Etait-ce une mauvaise idée ? En tout cas, Sayu n'avait jamais regretté ces paroles là.

Le sons de la musique se faisait entendre bien distinctement. Les jeunes de nos jours ! Ils écoutaient la musique à fond les boulons ! Comme si on pouvait se sentir mieu avec les oreilles cassés ! Avant de ranger sa guitare, lorsqu'elle jouait encore, la japonaise avait remarqué que le petit rebelle aux airs de grande personne l'écoutait, qu'il appréçait sa musique, était-ce possible ? Eh bien Sayu voulait en avoir le coeur net en arrêtant de jouer, en plus elle en avait un peu marre. D'après l'expression qu'il affichait, le jeune homme avait l'air déçut de cet arrêt soudain de musique et c'était surment pour ça qu'il écouta de la musique à son tour. De là où elle était, Sayuri pouvait entendre le bruit de sa musique de là où elle se trouvait, il devait écouter fort lui aussi. Pfiou, les jeunes...

Un peu de rythme, du sons très fort, des voix diverses et des instruments de toutes sortes. Le style de musique de la joli japonaise n'était pas déffinis. Elle aimait tout ! Du classique au métale en passant par le pop et le jazz. Se qu'elle aimait le plus était quand même les groupes japonais, cela va sans dire...Il lui arrivait d'écouter des musique Européenne mais c'était rare, elle adorait les groupes Japonais comme The Gazette, An Cafe ou même SID. Elle les trouvait génial sauf que leurs accoutrements laissaient à désirer, enfin chacun ses goûts. Tant que sa bouge un peu ou que se soit reposant, chaque musique à son moment. Lorsqu'elle est triste elle écoute plutôt des musiques gaies pour oublier ses peines, quand elle est de bonne humeur des musiques qui bougent et lorsqu'elle est en colère des musiques calme. Jamais elle n'oublie son mp4 ou même son balladeur, il faut tout prévoir ! Sayu adore la musique donc ne veut pas s'en séparer une minute, il y a seulement pendant les cours qu'elle s'en sépare...Enfin...Cela reste à prouver car elle a toujours ces musiques dans la tête...Et on dit que Sayuri est une élève sérieuse ? Prouvez le...

La jeune étudiante ressortit son portable. Elle l'observa quelques instants puis fouilla dans son répertoire pour regarder ses 'contacts'. Depuis qu'elle a déménagé, Sayu ne parle plus à ses anciens amis, comme si elle ne voulait plus garder contact avec eux...Il faut dire qu'elle ne veut plus garder contact avec quiconque qui était dans son ancienne vie. Elle ne supportait plus de les voir car ils lui demandaient tout le temps pourquoi elle était triste, mais elle ne leur a jamais rien dit...elle veut garder ses peines et ses secrets pour elle, se ne sont pas leurs affaires...On ne dirait pas mais la Kyoshi peut être très renferme sur certains trucs. Elle déteste parler de sa famille, de la cause de son déménagement ainsi que de ses rêves, elle en avait un mais elle ne l'a jamais dit personne. C'était pourtant facilement remarquable, elle voulait fonder un groupe de musique avec des amis qu'elle rencontrerait ici, dans cette ville, dans cette école bourrée d'élèves qui ont un énorme potentiel musicale.

Sayuri tapota quelque chose sur son portable, elle envoya un message à son demi frère, l'une des seule personne à laquelle elle répond et puis à son père pour organiser une rencontre. La japonaise voulait tellement revoir son pauvre père, il parait que depuis quelques jours il est très malade et elle voudrait bien lui rendre une petite visite, mais hélas, sa mère ne veut pas encore qu'elle aille le voir pour une raison qui lui est encore inconnue. Etrange et complètement révoltant. Sayu aime son père plus que sa mère depuis que celle-ci les a 'trahi' pour aller avec un autre homme et fonder secrètement une autre famille. Enfin la jeune étudiante est obligée de vivre avec sa mère jusqu'à ses 18 ans qui viendrons bientôt, encore 2 ans...2 misérables petites années...Peut réussira-t-elle pendant cette période à réaliser son rêve ? Peut être se trouvera-t-elle des nouveaux amis ? Enfin...

Sayuri à Shishimaru a écrit:

Cher Shishimaru,
je te préviens que tu dois prévenir Maman que je ne viendrais pas avant la fin de la semaine. J'ai pleins de devoirs et en plus je dois me conscentrer sur quelque chose d'important. Si c'est vraiment aussi important que tu le dis, eh bien qu'elle vienne me voir à l'école, nous en parlerons. N'oublie pas de lui rappeler que je ne serait pas là pendant le week-end car je part rendre visite à mon père à Tokyo,
passe le bonjour à toute ta famille ainsi qu'a Maman,
ta demi soeur,
Sayu.

Une fois le message écrit, la jolie étudiante rangea son portable dans sa poche, à nouveau, puis ferma ses yeux, s'allongeant sur le banc et se conscentrant sur la musique, rien d'autre que la musique. Grâce à ça, elle arrivait à oublier tous ses soucis, ses tracas ainsi que ses envies, elle se sentait légère comme une plume qui se fait porter par le vent vers des terres inconnus.

*....Ah....*
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeJeu 17 Avr - 17:33

Des excuses, il fallait au moin que Naoki présente des excuses à la jeune adolescente, il était conscient d'avoir eu un comportement désagréable voir même insolent auprès de cette jeune fille qui ne voulait que l'aider, il était temps que Naoki réalise qu'il fallait accépter l'aide qu'on nous propose, que cette aide pouvait toujours être utile. Chose difficile à accéptée quand on est aussi hermetique que lui. Mais il se dit qu'il ferai un effort et qu'il irai s'excuser.

L'emploi du futur n'aurait sans doute pas du avoir sa place dans cette phrase, parce que c'est bien beau de dire qu'on va s'excuser, mais quand ? Il ne la reverrait peut être jamais cette jeune fille, alors c'était maintenant ou jamais! Allez Naoki, fait un effort et lève toi ! Malheureusement le jeune batteur est pris de flème, impossible de se lever, mais c'était inéluctable de toute façon, quand on s'allonge sur l'herbe au soleil, un jour magnifique comme celui ci, et en plus quand on écoute la musique qu'on aime c'est sûr qu'après on ne veut plus se lever, les seules choses qui gardaient le jeune homme eveillé c'était la voix, ou plutôt le hurlement du chanteur de Dir En Grey et la musique qui allait avec, difficile de s'endormir quand on écoute ce genre de musique au volume maximal.

Le temps passait très lentement et c'était plutôt agréable, pour une fois que le jeune homme appréciait quelque chose autre que la musique et les jeux vidéos il aurait fallu le fêter ! Enfin la musique fait aussi partit des chose qu'il apprécie en ce moment, mais là le temps faisait aussi partit des choses qu'il appréciait.

Au bout de quelques minutes, environ une demi heure, la musique se stoppa, Naoki ouvrit grand les yeux avant de se remettre en position assise il avait limite l'air choqué, pourquoi sa musique c'était elle donc arrêtée si brusquement, laissant le jeune homme n'écouter que les bruits stressant qui regnaient dans la parc c'est à dire les piaiement des oiseaux, les ricanements des gens et tout ses trucs qui agassaient vraiment Naoki.

Quoi qu'il en soit il regarda l'écran de son bon vieux Mp3, il était éteind, quand il essaya de le rallumer un petit symbole de pile s'alluma puis plus rien, conclusion il n'avait plus de batterie, le jeune garçon râla avant de ranger son mp3 dans son sac, ensuite il se releva et pris son sac toujours posé à terre, c'était le moment d'allez s'excuser auprès de cette jeune fille, Naoki passa la main sur sa lèvre, elle avait gonflée, de quoi devait il avoir l'air maintenant ?

Il soupira puis il se dirigea vers le banc sur lequel était assise la jeune fille qui lui était venue en aide. Il ne savait pas trop quoi lui dire, de toute façon il n'avait pas l'intention de se taper la discute avec elle pendant trois heures, il venait s'excuser, et peut être s'il en avait envie, il lui demanderai si elle aussi était étudiente à Shizuoka Music's School. Quand Naoki fu arrivé près du banc il lui adressa la parole un peu plus poliment que la fois précédente.

{Naoki} Excuse moi pour tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeJeu 17 Avr - 18:38

Perdue dans sa musique, la jeune étudiante se conscentra sur celle-ci, écoutant particulièrement la guitare électrique, elle pourrait facilement refaire ce morceau mais il lui faudrait quelques temps pour trouver les notes exactes qu'utilise le guitariste. Qu'est-ce qu'elle aimait la musique. La japonaise pouvait rester des heures en ne faisant qu'écouter la musique, le regard perdu dans le vide, ne pensant à rien d'autre qu'au rythme, aux notes, souvent c'était dansant ou d'autre fois c'était lent et presque même soporifique. Elle laissait glisser ses yeux sur le ciel tacheté de petits nuages, susurant d'une voix délicieuse les paroles tout en regardant ce beau ciel. Si elle devait une fois être enfermé dans un tombeau, les quatres choses qu'elle apporterait avec elle c'est un peu de compagnie, une réserve d'eau ainsi que de nourriture, de la lumière et de la musique à volonté.

Il ne faut pas grand chose juste une personne avec qui parler, de quoi vivre, de quoi voir la personne avec qui on parle ainsi que de la distraction. Elle ne voulait pas emmener avec elle sa famille car la seule personne qu'elle appréciait vraiment dans sa famille est son père, sinon elle n'aime personne, du moin pas pour l'instant. Ses seuls amis, elle les avait quitté lors de son départ de Tokyo, ne voulant plus les revoir pour une cause personnelle, elle ne répondait ni à leurs cartes ni à leurs messages, elle voulait couper tous les liens qu'elle avait avec cette ville qu'elle maudissait plus que tout. Depuis qu'elle se trouve dans cette école, Sayu a du mal à parler aux autres, de peur de se faire regetter, de peur de se faire des amis aussi, peut être, non ? A quoi bon se faire des amis pour les perdre de nouveau ? En tout cas, Sayuri voudrait bien que son esprit ne soit pas surcharger de toute les questions qu'elle se posait.

Ah...Soudain, malgré la musique, le visage du jeune rebelle qu'elle avait aidé auparavant revint dans sa tête. Que faisait-il en se moment ? Elle n'en savait rien et ne voulait rien savoir. Celui-ci l'avait envoyé boulé comme une vieille chaussette. Pourquoi son visage revenait-il toujours ? Peut être car son intuition était vrai ? Elle se disait que peut être il faisait ça car il ne savait pas vraiment se qui signifiait le mot 'ami', non ? Pourtant, au fond d'elle, la jeune japonaise n'arrivait pas à lui en vouloir pour une seule raison, elle aussi avait envoyé boulé ses anciens amis donc pourquoi lui en vouloir ? Pour rien...Juste des bétises...

[Naoki] Excuse moi pour tout à l'heure.

Cette voix, qui était-ce ? Sayuri releva la tête puis aperçut...Le jeune impoli d'il y a juste quatre ou cinq minutes. Avait-elle bien entendu ses mots ? La Kyoshi resta un moment sans voix, son regard brun noisette qui ne quittait pas son visage. Avait-elle bien entendu ce tons à peu près aimable ? Sayu cligna deux fois les yeux, éteignit sa musique puis s'assise correctement sur le banc. Son visage aux traits auparavant tirés par la tristesse et la réflexion devint plus...Enfin une expression amicale s'y était incrustée. Un magnifique sourire s'afficha sur son visage, elle était contente qu'il vienne mais elle ne savait pas pourquoi. Sayuri lui répondit avec la même voix calme qu'avant, son sourire ne la quittait toujours pas.

[Sayuri]...Oh ne t'en fais pas ! Je ne t'en veux pas pour si peu ! Tu n'avais après tout pas demandé mon aide, je me suis imposée, c'est plutôt moi qui m'excuse pour avoir fait une chose qui n'aurait peut être pas dû être faite...-Elle observa un peu sa lèvre, manquant de rire un bon coup, puis continua-...Je te conseil de mettre quelque chose de froid sur ta lèvre pour qu'elle arrête de enfler...

La jolie japonaise lui tandis sa petite bouteille d'eau fraîche, elle apporte toujours de l'eau sur elle car elle est prévoyante, ainsi qu'un mouchoir en tissus propre. Celui-ci ne prit pas tout de suite se qu'elle lui offrait, elle n'insiterait pas si il lui disait qu'il n'en voulait pas. On ne doit pas forcer les gens après tout, même si de temps en temps c'est préférable.
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeJeu 17 Avr - 19:34

Naoki regarda l'expression de la jeune fille, elle avait vraiment l'air surprise au départ que Naoki vienne lui faire des excuses, voilà une réaction à laquel Naoki s'attendait bien entendu, quand on manque de respect à quelqu'un et qu'on le regarde comme il l'avait regardée ce n'était pas surprenant que cette personne ne s'attende pas à reçevoir des excuses. En plus Naoki lui même avait était surpris par sa propre réaction alors c'est tout à fait normal qu'elle le soit aussi. En la regardant être totalement surprise pendant quelques secondes qui parurent très longue au jeune garçon, Naoki se demandait encore plus ce qu'il venait faire là, mais maintenant il n'avait plus le choix, il n'allait pas se barrer en courant, c'était un peu comme un combat pour lui cette epreuve, et Naoki ne fuit jamais un combat aussi difficile soit il, et croyait moi celui ci c'est comme un boss dans un jeu video pour Naoki, dur et stressant !

Il vit la jeune fille eteindre son Mp4, et dire que lui il en était encore qu'au vieux mp3 qui marche à pile, remarquez du moment qu'il peu écouter la musique ça lui suffit largement ! Avant qu'elle ne l'eteigne il avait essayait de regarder ce qu'afficher l'écran pour savoir ce qu'elle était en train d'écouter mais avec les rayons du soleil qui tapaient sur l'écran lui même lumineux c'était peine perdu. Tant pis il ne saura pas ce qu'elle était en train d'écouter, tant pis, la musique est une des très rares conversation que Naoki supporte, je ne vous dit pas qu'il va parler pendant deux heures sans s'arrêter, mais il est capable de tenir au moin une demi heure sans laissé le blanc s'installer et en laissant réguliérement la parole à son interlocuteur, ben oui c'est déjà pas facile pour lui de tenir un dialogue alors ne lui demandait pas de parler tout seul !

Il vit sur le visage de la jeune fille se dessiner un radieux sourire, son expression était très amicale et cette réaction laissait Naoki plutôt mal à l'aise mais il ne le laissait pas voir. C'était pas la peine d'en faire autant ce ne sont que des excuses ont à pas idée d'être aussi joyeux pour de petites excuses comme celle ci songea Naoki. Il faudrait que tu saches Naoki que les gens ne réagissent pas tous de la même façon toi par exemple si quelqu'un te dois des excuses c'est qu'il a fait quelque chose qui ne t'as pas plut alors cette personne sera sans doute à l'infirmerie sans avoir eu le temps de te demander pardon, quel sale caractére que tu as là ! D'autres personnes en revenche pense que les excuses sont quelques chose de très important et qu'il est necessaire d'en faire, pour ce genre de personne demander pardon et quelque chose de très important car sans excuses ont ne peut pas expier ses fautes et on ne peu pas se faire pardonner. C'était sans doute plus ou moin le cas de cette jeune fille.

Naoki de son côté pensait qu'il était plus simple de demandait pardon que de se faire pardonner, alors à quoi servent les excuses si la faute comise n'est pas pardonnée, ou à quoi servent les excuses si elle ne sont pas sincére ? Voilà une nouvelle fois le point de vue du jeune homme, quand on le connais ce point de vue on comprend pourquoi Naoki ne s'excuse pas souvent, au défaut d'être violent, froid, solitaire, c'est un garçon sincére qui préfére dire les choses comme elle le sont sans mentir, alors s'il était venu s'excuser c'est qu'il pensait vraiment avoir eu un comportement stupide envers cette jeune guitariste. Si jamais il avait jugé les choses autrement il aurait quitter le parc sans même se retourner pour retourner au lycée et ce sans un seul remord mais heureusement ce n'était pas le cas.

La jeune fille s'excusa à son tour, ce qui n'avait pas lieu d'être au contraire elle avait agit justement et celà faisait d'elle une fille bien, le genre de personne qui va au secours d'autrui, qui ne laisse pas tomber les autres, sans doute quelqu'un d'extrémement gentil et de généreux, l'exact contraire de Naoki. Elle regarda la lèvre de Naoki et ce dernier remarqua bien qu'elle avait eu envie de rire, c'était normal après tout elle devait avoir au moin doublé de volume du coup sa lèvre inferieur était deux fois plus grosse que la lèvre supérieur mais que du côté où il s'était pris le coup, en plus de tout ça elle commençait à devenir bleue, il y'avait vraiment de quoi rire, même si Naoki lui ne trouvait pas ça drôle du tout, mine de rien ça lui faisait mal, et il n'avait pas trop envie de ressembler à un gogol avec sa lèvre énorme !

{Naoki} Pas la peine de t'excuser, c'est moi qui suis en tord. Et pour ma lèvre j'irais à l'infirmerie quand je rentrerai au lycée.

Il vit la jeune fille sortir une bouteille d'eau qui avait l'air plutôt fraiche, elle en versa sur un mouchoir qu'elle tendit à Naoki, le jeune homme hésita à nouveau, c'était toujours la même chose, quand on aime pas se faire aider c'est pas évident ce genre de situation, mais il ne pouvait pas l'envoyée boulet une deuxiéme fois, ça ne se faisait pas, Naoki était mine de rien pourvus de sentiments humains alors il ne voulait pas vexer une nouvelle fois cette qu'il trouvait tout de même gentille voir peut être un peu trop mais on ne peut pas reprocher à quelqu'un d'être beaucoup trop gentil quand on ne l'est pas assez voir pas du tout ce qui était le cas de Naoki. Il hésita plusieurs secondes avant de prendre le mouchoir que lui tendait cette guitariste il esquissa un des ses habituelles sourires en coin qui ne se vit quasiment pas à cause de sa lèvre enflée et qui lui fit mal en plus, il n'était pas près de sourire à nouveau du coup !

{Naoki} Merci
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeJeu 17 Avr - 23:41

Que c'était étrange de voir cette personne s'excuser si soudainement. Normalement, si il avait été méchant, il ne serait pas revenu, ne se serait pas excuser le moin du monde et l'aurait envoyé à nouveau boulé pour le mouchoir humide. Qui aurait crut ça ? Son intuition avait vu juste ! Ce jeune homme n'était ni méchant, ni stupide, il n'avait juste pas l'habitude qu'on se comporte comme ça avec lui. Peut être manquait-il d'amis sur quoi compter ? Qui sait ? La petite Kyoshi n'en savait vraiment rien mais ne souhaitait pas entrer dans sa vie privé. Ca ne regarde que lui et personne d'autre. Mais pourtant, si elle pouvait, Sayu se transformerait en poussière d'étoile et elle partirait dans le pays des songes pour y admirer l'esprit de ce jeune homme. Quels étaient ses tracas ? Ses pensées les plus profondes ? Ses peurs ? Et peut être même son rêve. Un rêve...Tout le monde en à un ! Bien sûr, rares sont ceux qui ont le même rêve donc c'est difficile à deviner. Sayuri, elle, n'en avait qu'un pour l'instant et c'est celui de fonder un groupe ! Elle en a toujours révé depuis toute petite. Enfin non, c'est un peu exagéré, on va dire depuis ses 14 ans, depuis qu'elle a fait son premier concert devant les parents des enfants qui avaient été inscrit au solfège, c'était un super concert, quoi qu'un peu ennuyant car les seuls instruments qu'il y avait étaient la guitare sèche, la flute traversière ainsi que le piano. Il n'y avait ni batterie, ni guitare électrique, ni autres instruments dans ce genre.

Ah...Qu'est-ce que cet endrois lui rappelait des souvenirs ! Il y avait un parc non loin de chez elle. Enfin un petit parc très agréable. Pleins d'arbres y étaient plantés et on pouvait y trouver pas mal de sortes de fleurs. C'était dans ce lieu que la jolie japonaise avait composé pour la première fois son propre morceau de guitare qu'elle avait paufiné avec le temps pour qu'il devienne très joli. C'est un morceau très triste qu'elle avait nommé 'Un brouillard de haine'. C'était étrangement au moment où elle avait sut la relation de sa mère avec un autre homme. Elle était tellement remplit de haine et de colère qu'elle avait cassé l'une des cordes de sa guitare. Le moment le plus pénible de sa vie, elle pouvait si facilement s'en rappeler, dès qu'elle joue son morceau sa colère revient aussi vite qu'elle était partit. Mais passons...

Le jeune homme parraissait mal à l'aise lorsque celle-ci lui sourit mais se rebuta lorsqu'il vit le rire étouffé de Sayu en voyant sa lèvre qui avait doublé de volume. Il lui assura qu'elle n'avait pas besoin de s'excuser, qu'il irait à l'infirmerie quand il rentrerait au lycée. Tient ! Alors lui aussi était au lycée de cette ville ? Qu'elle coincidance ! Elle aussi y était ! Mais ils ne seraient surment pas dans la même classe car il avait l'air plus âgé que la Kyoshi, d'un an, pas plus ! Donc lui aussi était un musicien, comme elle ! Il ne jouait d'après Sayuri pas de la flûte, c'était fait pour les filles. Soit de la guitare comme elle ou alors de la batterie ou peut être de la basse ? Qui sait ? Encore cette phrase idiote qui revient souvent dans ces textes...Ce jeune homme devait être aussi passionné par la musique qu'elle, aussi passionné par les jeux vidéos d'après se qu'elle avait pû voir. Un Otaku ? Interressant...

Le rebelle la remercia. Le sourire de Sayuri se figea. Merci ? Se mot résonna dans sa tête tel des milliers de carillons. Un mot simple mais si...Enfin elle n'aurait jamais parié qu'il dirait ça un jour, pourquoi ? Ba...Il n'avait pas l'air d'être le genre à remercier n'importe qui. M'enfin ça fit quand même sourire la jeune japonaise au coeur d'or. Elle lui répondit simplement, d'une phrase si simple que les mots paraissent enfantins.

[Sayuri]-...Mais je t'en pris...

La Kyoshi secoua sa tête d'un côté puis de l'autre pour ensuite regarder le jeune homme en face d'elle de la tête au pied pour voir un peu mieu à quoi il ressemblait. Il était tout à fait banal, un gas comme les autres. Mais il se distinguait peut être des autres garçons par ses attitudes de rebelle endurcit ? Ou alors peut être par son talent pour la musique ? Sayuri prit la parole, à nouveau ! Il fallait bien que quelqu'un enguage la conversation, non ?

[Sayuri]-...Je t'ai entendu parlé du lycée...Tu es à l'école de musique de Shizuoka apparament. Moi aussi j'y suis ! Je suis en première année. Tu dois avoir 1 ans de plus d'après ton physique et tes paroles...Enchantée ! Je suis Sayuri Kyoshi !

Sayuri lui tendis amicalement la main en affichant un grand sourire jusqu'aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Naoki Yamada

Naoki Yamada

Nombre de messages : 94
Instrument(s) joué(s) : Batterie
Âge : 17 ans
Love : je n'aime personne, j'aime être en paix et être avec d'autres personnes ne signifie pas être en paix
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 2éme
Chambre n°:
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeSam 19 Avr - 19:55

Naoki continua d'essuyer sa lèvre, elle lui faisait vraiment mal, l'autre éspéce d'abrutit ne l'avait pas epargné, quel taré, en plus il s'était lâchement barré, quel comportement débile, enfin bon, on a déjà parler de ce que Naoki avait pensé de cet réaction absurde. Une fois qu'il eu fini de s'essuyer la lèvre il rendit le mouchoir à la jeune fille la remerciant à nouveau, c'est qu'il allait mal notre Naoki, toute cette gentillesse, il allait finir par s'évanouir ! C'est affaiblissant d'être gentil quand on s'apelle Naoki Yamada !C'est vrai quoi, quand on à pas l'habitude de faire quelque chose c'est vite fatiguant, parler de gentillesse pour Naoki c'est comme parler d'un grand effort physique, Naoki n'aime pas non plus les grands efforts physique, il aime bien se battre, mais ne lui demandé pas de courir un marathon, non Naoki n'aime pas le sport, si je devais citer toutes les choses qu'il n'aimait pas on serait pas sortit de l'auberge, alors arrêtons nous là et revennons à nos moutons.

La jeune fille ouvrit la conversation, comme il avait parlé du lycée, elle en avait conclu qu'il était à l'école de musique, pourtant il y'avait plusieurs lycée dans la ville, mais le plus connu et le plus important restait Shizuoka Music's School, c'est vrai, il était moderne et en plus on y venait pour apprendre la musique, ce lycée méritait d'être connu, plus que Todai même ! C'était beaucoup mieu que Todai ici pour Naoki en tout cas, Todai Todai ... Beaucoup de japonais n'avait que ce mot à la bouche, evidement c'était sans doute la plus garde faculté de tout le pays, mais n'empêche que pour Naoki ce genre d'endroit et vraiment pourris, la renomée parce qu'on est dipomé d'une grande fac, c'est pourris ! Non Naoki lui voudrait de la renomé en tant que batteur, dans un groupe de rock ou de visual, c'était bien là son rêve mais vous me direz pour être dans un groupe il faut communiquer et c'est pas le point fort de notre jeune homme ! Mais quand on à un but dans la vie on fait tout pour y arrivé et Naoki en est conscient, il va faire des efforts ... Quand il sera motivé.


{Naoki} Enchanté Sayuri, moi c'est Naoki, J'suis bien a Shizuoka, en deuxiéme année, je joue de la batterie, et toi de la guitare non ?

En posant cette question Naoki designa d'un signe de tête la guitare de la jeune fille. Cette question aurait pus être évitée mais bon, ça permettait de maintenir la conversation et c'était déjà bien ! C'est pas facile de trouver quelque chose à dire pour quelqu'un comme Naoki, il n'allait pas lui demandé ce qu'elle penser des ortencias ou des tulipes ! Surtout que les fleures il n'en avait vraiment que faire il ne faisait pas la difference en une ortencia et une tulipe ! Entre nous, moi non plus, enfin bon tout ça pour dire que s'il discutait avec quelqu'un il préféré autant que le sujet soit la musique ou les jeux vidéos mais bon, il n'allait pas lui demander si elle aimait les jeux vidéos ça aurait était encore plus stupide, alors disons simplement que cette question était bien et que ce n'est pas la peine d'en chercher une autre, il était déjà suffisament hésitant, alors pas la peine de lui demander en plus de réfléchir, pauvre petit Naoki !
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kyoshi
Music Addict ♪
Sayuri Kyoshi

Féminin
Nombre de messages : 112
Instrument(s) joué(s) : Guitare
Âge : 16 ans
Love : Personne ^-^
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Année: 1ère
Chambre n°: 1
Amis/Ennemis:

Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitimeSam 19 Avr - 22:37

La Kyoshi pouvait voir les efforts considérables qu'il faisait pour être gentil. C'était bien de voir qu'il faisait des efforts pour être aimable, il la remercia encore une fois en lui rendant son mouchoir. Sayuri se demanda pendant un moment se qu'il devait ressentir quand il était aussi...simpatique, adorable peut être. Il n'avait juste pas l'habitude ! Un mois avec une jeune fille aussi joyeuse que Sayu et il deviendrait à peu près normal. M'enfin tout n'est pas rose avec Sayu non plus ! Elle laisse facilement tomber et est très suceptible. Bien sûr, on ne dirait pas mais elle peut être aussi méchante qu'adorable mais ça se voit rarement. Elle réussit à canaliser ses émotions avec la musique donc rares sont ceux qui l'ont vu très énervée. Imaginez un petit lapin tout mignon qui vous regarde avec ses petits yeux tout aussi mignon, il est attendrissant certe mais il peut mordre, voici à peu près comment décrir Sayu. Grâce à la musique, la jeune japonaise n'a jamais craqué, c'est étrange mais lorsqu'elle écoute ou entend de la musique, elle se calme instantanément, une sorte de drogue non naucive, pratique et ça ne coûte rien, sa chance de la cigarette et des petits cachets qui peuvent revenir cher à partir d'un moment.

Sayuri remit sa frange en place car elle commençait à partir en cacahuette ou en live comme dirait un de mes amis. Elle se foutait de se que les gens disaient d'elle mais elle avait un toc, ses cheveux. La japonaise n'arrivait pas à s'empécher de se tripoter la tête pour voir si il n'y avait pas un cheveux qui montait en antenne parabolique ou si sa frange était normal ou plus ou moin. On peut remarquer en regardant la jeune Kyoshi qu'elle est très naïve, se qui est en partie vrai car on peut lui faire gober des choses complètement idiotes mais au bout d'un court lapse de temps -1 heure ou 2- elle se rend compte que c'est faux. Il y a un truc dans la vie qu'elle n'a jamais eut, a part une famille soudée, c'est une vrai amitié dure et longue. Il faut aussi avouer que si elle avait répondu à leurs messages, ils auraient gardés contacte...mais bon, il ne faut pas chercher à comprendre l'esprit compliqué de la jolie japonaise. Je dois vous avouer quelque chose, le péché mignon de Sayu, quelque chose de très pratique. Si vous lui présentez du chocolat, elle devient incontrôlable ! Sayuri est une grosse gourmande, plus gourmande que grosse d'ailleurs. Si elle n'était pas sportive, elle ressemblerait déjà à un sumo...Ou du moin elle serait très enveloppée.

Alors c'était bel et bien un élève de l'école de musique ? Et il avait 1 ans de plus qu'elle ? Eh bien ! Attendez...Avait-elle bien entendu ? Etait-ce bien le mot 'enchanté' ? Ce mot fit sourire la jeune Kyoshi. C'était étonnant de voir les progrets rapides qu'il faisait. C'est un batteur...Cool ! Elle aimerait bien voir de quoi il était capable avec son instrument, enfin sa batterie. Si il est doué, Sayu se dit qu'ils pourrait peut être voir pour recruter d'autres élèves pour peut être fonder un groupe ? Se serait une bonne idée mais bon, il n'était pas très bavard avec les autres mais c'est pas si grave ! On pourrait facilement éviter une bagarre avec quelques phrases persuavises...Après mure réflexion, la Kyoshi finit par avouer qu'il faudrait mieu attendre de mieu se connaître avant de fonder un groupe.

Le jeune rebelle s'apelait donc Naoki, charmant ! C'est un beau prénom. Voulait-il dire quelque chose ? Ca elle n'en savait rien. La seule chose qu'elle savait en matière de prénom c'était que son prénom à elle voulait dire petit Lys mais rien d'autre, une ignorante ? Possible. Bref, Naoki lui demanda si elle jouait de la guitare en montrant celle-ci d'un signe de tête. Cette question fit légèrement sourire la japonaise. Il faut l'excuser, se dit-elle, c'est dure de trouver un sujet de conversation. Parler du temps ? C'est démoder. Sayu lui répondit comme si c'était une question pertinante, elle ne voulait pas le rabaisser ou quoi que se soit, elle ne voulait pas se faire d'ennemis mais des amis, ça changerait ! La guitariste lui répondit d'une voix pleine d'entrain, de joie et de bonne humeur, pas trop non plus pour ne pas effrayer Naoki.

[Sayuri]-Exacte ! Je fais de la guitare ! Depuis toute petite je m'exerce pour devenir la meilleur, enfin essayer -rire-. Je suis enchantée aussi Naoki-san de t'avoir rencontré mais j'aurais espérait faire cela dans d'autres circonsctances...-silence-...enfin bon ! Tu es donc bel et bien à l'école de musique ! Je suis contente d'avoir deviné du premier coup, c'est rare je l'avoue. Moi je suis en 1ère année...J'ai pû remarqué que tu aimes jouer aux jeux vidéos, c'est quoi ton style de jeux ? Si en as un préféré bien sûr ! Moi pas la peine de me poser la question, je ne joue jamais aux jeux. Déjà car je m'énerve vite car je perd tout le temps et puis car je ne fais qu'écouter la musique ou jouer de la guitare. La musique pour moi c'est toute ma vie, c'est la famille que je n'ai jamais eut...Enfin je ne vais pas te raconter ma vie...

Sayu s'arrêta puis esquissa un fin sourire. Un court moment de silence s'installa puis ce silence fut cassé lorsque la jeune étudiante plongea sa main dans son sac pour en sortir une tablette de chocolat, il faut être prévoyant, Sayu avait un petit creux. La Kyoshi cassa une ligne qu'elle tandis à Naoki, en signe de pré-entente, lui montrer qu'il ne devait pas avoir peur d'elle, qu'elle ne mangait que le chocolat. Quant à elle, Sayuri avait déjà un morceau dans la bouche, ah ! On ne peut pas l'arrêter celle là ! Incorrigible notre petite japonaise !
Revenir en haut Aller en bas
http://japons-old-time.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




Repos [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Repos [Libre]   Repos [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Repos [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shizuoka Music's School :: La ville :: Le jardin publique-
Sauter vers: